Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Condamnation du jansénisme

Condamnation du jansénisme
Le format de l'image est incompatible

Le jansénisme est un courant important dans l’histoire du catholicisme, car il remet en cause une croyance absolue : la grâce divine. C’est une doctrine radicale, qui se caractérise par sa vision pessimiste de l’homme : sans le secours divin, l’homme n’est capable que du mal. Il s’oppose à l’idée défendue par la doctrine catholique dominante selon laquelle tous les hommes peuvent être sauvés par la grâce de Dieu. En France, deux personnes diffusent principalement le jansénisme : le prêtre Antoine Arnauld et sa sœur Angélique qui dirige l’abbaye de Port-Royal.
Le 31 mai 1653, soutenu par les évêques français, le pape Innocent X condamne le jansénisme car il est jugé trop dur et radical. Il interdit la diffusion et la publication de ses thèses. Il impose un formulaire d’obéissance aux prêtres et à tous ceux qui enseignent : les thèses jansénistes sont officiellement condamnées. Arnauld doit se cacher pendant un temps, d’autres partent en exil aux Pays-Bas. La Paix de l’Église, signée en 1669, apaise la querelle pendant dix ans.

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    31 mai 1653
  • Description technique
    Expulsion des soeurs de Port-Royal des champs et démolition de l’abbaye
  • Provenance

    Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, RESERVE FOL-QB-201 (48)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm5k7s8vj8vdp