Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Bible. Biblia pauperum

La Résurrection
Bible. Biblia pauperum
Le format de l'image est incompatible

Albrecht Pfister, prototypographe (premier imprimeur) de Bamberg, est le premier à imprimer des livres en langue vulgaire et à illustrer la majorité de ses éditions avec des gravures sur bois, au style fruste mais expressif, montrant ainsi qu’il veut dépasser le public latiniste et lettré, clientèle des livres liturgiques, bibliques ou juridiques publiés jusqu’alors. Sa Biblia pauperum, ou « Bible des pauvres », juxtapose des scènes du Nouveau Testament et leurs préfigures tirées de l’Ancien Testament. Ce précieux recueil, aux images coloriées témoigne d’une technique spécifique, la xylographie ou gravure sur bois qui, au 15e siècle, est utilisée dans la fabrication des images pieuses, des cartes à jouer et des livrets xylographiques ou xylographes. On taillait des blocs de bois en laissant apparaître un dessin en relief, accompagné de quelques mots ou de quelques lignes de texte également gravés, que l’on encrait avant d’y appliquer une feuille de papier que l’on pressait au verso avec une balle de crin (la frotton). Cette technique est issue de l’impression sur les étoffes. Elle présente l’avantage d’une technologie simple qui ne nécessite pas d’investissement matériel important et peut s’exercer de façon itinérante, de ville en ville, de bourgade en bourgade. Mais ce qui lui permet de demeurer un artisanat est aussi ce qui mit un frein à sa diffusion. La xylographie est impropre à la multiplication de textes de quelque étendue : à part dans quelques essais (grammaire élémentaire de Donat), la priorité demeure à l’image, comme dans la Bible des pauvres, qui, avec l’Art de bien mourir, le Miroir de salvation humaine, la Vie de l’Antéchristz ou l’Apocalypse, constituent la plupart de la trentaine de « textes » ainsi reproduits. Une variante consiste en l’association des bois gravés accompagnés de la copie manuscrite des quelques lignes de texte nécessaires : on parle alors de chiro-xylographie. Elle démontre le faible coût de main d’œuvre des copistes ordinaires. Aucun de ces opuscules, tous aujourd’hui rarissimes, n’est jamais daté ni localisé.

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1470 ?
  • Lieu
    Mayence, Strasbourg ?
  • Provenance

    BnF, département de la Réserve des livres rares, XYLO-1

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm121200209v