Découvrir, comprendre, créer, partager

Vidéo

Histoires de fausses nouvelles

Canular, faux scoop, rumeur, diffamation, propagande, théorie du complot …

La fausse nouvelle ne date pas d’hier. Elle circule depuis toujours à travers le folklore, les voyageurs, les lettres ou les gazettes. Au 18e siècle, elle court même les rues et les jardins publics, relayée par les nouvellistes qui commentent l’actualité politique sous les arbres « de Cracovie ».

Petite histoire d’une grande désinformation, depuis l’instrumentalisation des croyances populaires par les catholiques pour conserver le pouvoir, aux rumeurs infondées d’empoisonnement et de satanisme qui entraineront les pogroms contre les Juifs, en passant par la propagande d’État qui niera jusqu’au bout la gangrène de Louis XIV, ou les théories complotistes qui circulent encore aujourd’hui sur la survie des Illuminati et ses supposés liens avec les francs-maçons. Les journaux ne sont pas en reste, avec l’Action française qui en 1936 accuse à tort Roger Salengro d’avoir déserté la Première Guerre mondiale, et la publication par Le journal Gringoire de « L’affaire Proprengro », entrainant, après des mois de calomnie, le suicide du ministre, ou encore La Presse, qui en 1927 annonce la traversée de l’Atlantique en avion par Nungesser et Coli, alors que les deux hommes ont tragiquement disparu pendant la traversée, sans compter qu’en 1946, Jean Nocher sème la terreur avec son fameux canular radiophonique, annonçant une explosion nucléaire à Paris !

Mots-clés

  • Temps modernes
  • Époque contemporaine
  • Médias
  • France

© BnF - Éditions multimédias