Découvrir, comprendre, créer, partager

Vidéo

La Guinguette

Déambulation dans le dessin de Jean-Jacques Lequeu, architecte.
A regarder précisément cette charmante guinguette, on ne peut ignorer que l’on y boit et que l’on y mange car Lequeu a décoré sa façade de sculptures représentant  tout ce qui est nécessaire à un fastueux banquet. Les colonnes qui supportent l’encadrement de la porte sont en forme de tonneaux superposés. La porte, elle-même, est surmontée de carafes. Les plats principaux, au-dessus des fenêtres : au menu, soupe et poulet rôti. Et au fronton, de belles grappes de raisin.
Aux plaisirs du vin et de la bonne chère, l’artiste associe ceux de l’amour. Comme surplombant la guinguette, un hamac accueille un couple enlacé. Pour accéder à ce lit suspendu, quoi de mieux qu’une échelle de corde, accrochée à un arc, attribut du malicieux Cupidon, le dieu de l’Amour. Sur l’auvent, tendu entre deux pommiers lourdement chargés du fruit défendu, comme en écho, deux colombes s’embrassent tendrement.

Mots-clés

  • 18e siècle
  • Architecture
  • Dessin
  • Jean-Jacques Lequeu
  • Lumières

© BnF - Éditions multimédias