Découvrir, comprendre, créer, partager

Vidéo

La Bible de Gutenberg

Johannes Gutenberg nous raconte comment il a résolu le problème de la reproduction mécanique des textes, en mettant au point une innovation capitale : l’imprimerie à caractères mobiles. Ainsi, vers 1454-1455, il est à l’origine du premier grand livre imprimé en Occident, auquel on donne aujourd'hui son nom. Depuis le 13e siècle, la demande en livres est réelle, mais on ne sait pas les fabriquer mécaniquement, et ils restent manuscrits, c’est-à-dire reproduits à la main par des copistes. Né vers 1400 à Mayence, le jeune Gutenberg s’entoure très tôt d’artisans du métal et de négociants compétents pour monter des affaires ambitieuses. Il part vivre à Strasbourg ou il monte un atelier de production d’enseignes de pèlerinage, et il a la grande idée de détourner ce procédé pour fabriquer les caractères typographiques. L’autre composante essentielle de son invention est la mise au point de la presse, qui sert à reporter l’empreinte des caractères sur le papier. Il s’inspire pour cela des pressoirs des papetiers et de ceux des vignerons. En 1448, de nouveau à Mayence, son invention est opérationnelle, et grâce à ce procédé révolutionnaire, il entreprend l’impression de la Bible.

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • Imprimerie
  • Johannes Gutenberg
  • Renaissance et humanisme
  • Allemagne

© BnF - Éditions multimédias