Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Rousseau à Ermenonville

Rousseau à Ermenonville
Le format de l'image est incompatible

Rousseau arrive à Ermenonville le 20 mai 1778, à l’invitation du propriétaire des lieux, le marquis René de Girardin. Parti en chaise de poste jusqu’à Louvres, Rousseau emprunte la route aménagée par Girardin et termine le chemin à pied, affirmant à son cocher : « il y a si longtemps que je n’ai pu voir un arbre qui ne fut couvert de fumée et de poussière ! Laissez-moi m’en approcher le plus que je pourrai, je voudrai n’en pas perdre un seul. » Agé de 66 ans, Rousseau est malade et fatigué. C’est à Ermenonville qu’il passe les derniers jours de sa vie, en pleine nature, en particulier dans le « Désert », ce jardin « en désordre » aménagé par le marquis à l’inspiration de celui de Clarens dans la Nouvelle Héloïse. Rousseau y goute sans doute des heures paisibles et douces après les orages qui traversèrent sa vie.

Mots-clés

  • 18e siècle
  • Dessin
  • Philosophie
  • Littérature
  • Jean-Jacques Rousseau
  • Normandie
  • Dessin

Bibliothèque nationale de France

  • Date
    18e siècle
  • Description technique
    Dessin à la mine de plomb, léger lavis à l’encre brune et à l’encre de Chine, 15,5 x 21,5 cm
  • Provenance

    BnF, département des Estampes et de la Photographie, EST RESERVE VE-26 (F)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm132201258s