Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Carte de la Nouvelle-France

Carte de la Nouvelle France où est compris la Nouvelle Angleterre, Nouvelle Yorc, Nouvelle Albanie, Nouvelle Suède, la Pensilvanie, la Virginie, la Floride
Carte de la Nouvelle-France
Le format de l'image est incompatible

La « Nouvelle-France » désigne les territoires qui se sont peu à peu constitués sous administration française en Amérique du Nord entre 1534 et 1763. Au 18e siècle, Québec est la capitale de ce premier empire colonial français, qui comprenait alors cinq colonies : le Canada, l’Acadie, la baie d’Hudson, Terre-Neuve et la Louisiane. Mais la France doit renoncer à ces terres au profit des Anglais. En 1713, elle abandonne la baie d’Hudson et Terre-Neuve. En 1763, elle cède l’Acadie et le Canada, y compris le bassin des Grands Lacs et la rive gauche du Mississippi, ainsi que certaines îles des Antilles. Quand en 1806 Napoléon vend la Louisiane aux États-Unis, la France ne conserve plus en Amérique que ses colonies antillaises.

Établi au Canada en 1671, Jean-Baptiste Franquelin fait parvenir en France, avec les rapports des gouverneurs et intendants, les cartes de la lointaine colonie. De retour en métropole, il dresse, à travers ce document, un panorama complet de la situation des « nations indiennes », dont l’appui était indispensable au maintien de la France en Amérique du Nord.

Mots-clés

  • 18e siècle

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1702-1711
  • Auteur(es)
    Jean-Baptiste Franquelin (1650-17..), cartographe
  • Provenance

    BnF, département des Cartes et plans, CPL GE DD-2987 (8536 RES)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm132200016r