Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Martin Engelbrecht, personnages de La Princesse d’Élide

Comédie-ballet de Molière et Lully représentée le 8 mai 1664, durant la seconde journée de la somptueuse fête des Plaisirs de l’île enchantée
Martin Engelbrecht, personnages de La Princesse d’Élide
Le format de l'image est incompatible

Hormis l’ouverture, les sections instrumentales des comédies-ballets sont dévolues aux danses. Celles-ci empruntent leur titre aux personnages auxquels elles sont confiées – valets de chiens, plaisants et goguenards, démons – mais Lully a également recours au menuet, à la gavotte, à la courante, à la noble chaconne. Parfois, chansons et chœurs sont également dansés (comme à la fin de La Princesse d’Élide).
Contrairement à la musique, les chorégraphies de Beauchamps sont malheureusement perdues. Celui-ci intervenait dans les spectacles, aux côtés de ses confrères La Pierre et Noblet, mais aussi parmi les nobles et avec le roi qui participe aux comédies-ballets jusqu’aux Amants magnifiques (1670).

Bibliothèque nationale de France

  • Auteur(es)
    Gravure de Martin Engelbrecht (1684-1756) d'après un dessin de Jeremias Wachsmuth
  • Provenance

    BnF, département des Arts du spectacle, 4-ICO PER-18549 (1-4)

  • Lien permanent
    ark:/12148/mmpp4cd4jq3cj