Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Fontaine de Vie

Évangiles de Saint-Médard de Soissons
Fontaine de Vie
Le format de l'image est incompatible

Les Évangiles comptent parmi les livres les plus luxueux de la période carolingienne. Ceux-ci ont vraisemblablement été copiés pour Charlemagne. Louis le Pieux son fils, et sa femme Judith, les offrirent à Saint-Médard de Soissons en 827. Six peintures à pleine page en ornent les feuillets écrits à l’encre d’or et, parmi elles, une fontaine de vie, thème cher à l’époque carolingienne, qui le reçoit des premiers siècles chrétiens, ressuscité également dans des manuscrits arméniens contemporains, peut-être à partir d’un modèle commun d’origine byzantine. En même temps qu’elle rappelle, de façon allégorique, la fontaine du paradis, la source évangélique invite, de façon symbolique, au retour à la « source de vie », c’est-à-dire à la contemplation mystique.

Mots-clés

  • Moyen Âge
  • Enluminure et art du livre
  • Évangéliaire
  • Art carolingien
  • France
  • Enluminure et miniature
  • Livre manuscrit

Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Vers 800
  • Lieu
    Aix-la-Chapelle, École du Palais de Charlemagne
  • Description technique
    Peinture sur manuscrit
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Latin 8850, fol. 6v

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm129200279n