Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Inscription de la Source douce

du palais Jiucheng, calligraphiée par Ouyang Xun
Inscription de la Source douce
Le format de l'image est incompatible

Majestueuse et austère, d’un équilibre parfait est la calligraphie « régulière » tracée par Ouyang Xun (557-641) d’après un texte poétique louant le site - et la « Source aux eaux douces comme le vin nouveau » - du palais d’été de l’empereur Tang Taizong (627-649). Un an avant sa mort, l’empereur rédigea et calligraphia lui-même un texte en hommage aux « Sources chaudes » qu’il prenait près de Chang’an, sa capitale. Un estampage levé au 7e siècle nous a gardé copie de sa cursive élégante et vigoureuse.

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Estampage de la stèle érigée en 632
  • Lieu
    Chine
  • Description technique
    Encre sur papier, 1 fascicule, 30 x 17 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Pelliot B 1732

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm106200303g