Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Temples de Louxor

Temples de Louxor
Le format de l'image est incompatible

« Arrivée à Louqsor. Nous sommes arrivés à Louqsor le lundi 30 avril, à huit heures et demie du soir ; la lune se levait. [Nous descendons à terre. Le Nil est bas, et un assez long espace de sable s’étend du Nil au village de Louqsor ; nous sommes obligés de monter sur la berge pour voir quelque chose. Sur la berge, un petit homme nous aborde et se propose à nous comme guide, nous lui demandons s’il parle italien : Si, signor, molto bene.
La masse des pylônes et des colonnades se détache dans l’ombre, la lune qui vient de se lever derrière la double colonnade semble rester à l’horizon, basse et ronde, sans bouger, exprès pour nous, et pour mieux éclairer la grande étendue plate de l’horizon.
Nous errons au milieu des ruines, qui nous semblent immenses, les chiens aboient furieusement de tous les côtés, nous marchons avec des pierres ou des briques à la main.]


Par derrière Louqsor et du côté de Karnac, la grande plaine a l’air d’un océan ; la maison de France éclate de blancheur à la lune, [comme nos chemises de Nubien ; l’air est chaud, le ciel ruisselle d’étoiles ; elles affectent ce soir la forme de demi-cercles, comme seraient des moitiés de colliers de diamants, dont çà et là manqueraient quelques-uns. Triste misère du langage comparer des étoiles à des diamants !]


Louqsor. Le lendemain, mardi, nous visitons Louqsor. Le village peut se diviser en deux parties, divisées par les deux pylônes la partie moderne, à gauche, ne contient rien d’antique, tandis qu’à droite les maisons sont sur, dans, et avec les ruines. Les maisons habitent parmi les chapiteaux des colonnes, les poules et les pigeons huchent, nichent dans les grosses feuilles de lotus ; des murs en briques crues ou en limon forment la séparation d’une maison à une autre, les chiens courent sur les murs en aboyant. Ainsi s’agite une petite vie dans les débris d’une grande. »

Flaubert, Voyage en Orient.
>Texte intégral dans Gallica

Mots-clés

  • 19e siècle
  • Syrie et Palestine
  • Photographie

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1850
  • Auteur(es)
    Maxime Du Camp (1822-1894), photographe
  • Description technique
    Papier salé d’après négatif papier. 14,5 x 21,7 cm
  • Provenance

    Égypte, Nubie, Palestine et Syrie, département des Manuscrits, 20-VII-1

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm132202713b