Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Antiphonaire grec sur parchemin palimpseste

Antiphonaire grec sur parchemin palimpseste
Le format de l'image est incompatible

La terre d’Otrante, située en Italie du Sud, fut au 13e siècle un véritable foyer de culture grecque. Malheureusement, la pénurie de parchemin obligea souvent les copistes à avoir recours à des parchemins de mauvaise qualité, et même à utiliser des parchemins de réemploi, en effaçant les premiers textes qui y avaient été portés et qui étaient devenus caduques.

Un exemple de parchemin réutilisé – ce qu’on appelle un palimpseste – est présenté ici : sous le texte grec, disposé en deux colonnes, se distingue une première couche d’écriture en caractères latins disposée en longues lignes.

Le déchiffrement de cette écriture très pâlie et souvent même évanescente, qui s’est effectué à l’aide d’une lampe à ultraviolets, a permis d’identifier et de reconstituer, au moins en partie, le texte sous-jacent. Il s’agit d’un des tout premiers antiphonaires connus comportant une notation musicale sous forme de neumes. Il semble avoir été écrit au Xe siècle dans le nord de l’Italie. Sans doute a-t-il été jugé obsolète quand les neumes ont fait place aux notes sur lignes dans les manuscrits de musique liturgique, à partir de la fin du 11e siècle.

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    13e siècle
  • Lieu
    Italie du Sud
  • Description technique
    Manuscrit palimpseste, 25 x 17 cm
  • Provenance

    BnF, Département des Manuscrits, Grec 2631

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm2511108314x