Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Le cerf

Gaston Phébus, Livre de chasse
Le cerf
Le format de l'image est incompatible

« Du cerf et de toute sa nature

Le cerf est assez commune bête, aussi n’est il pas nécessaire de dire comment il est fait, car il y a peu de gens qui n’en aient vu. Ce sont bêtes légères et fortes et merveilleusement avisées.

Ils vont en leur amour, qu’on appelle le rut, vers la Sainte-Croix de septembre, et ils sont en leur grande chaleur un mois tout entier, et avant d’en être complètement retraits, près de deux mois. [...]

Après, quand ils sont retraits des biches, ils se mettent en harde et en compagnie avec le harpail et demeurent dans les landes et les bruyères plus souvent qu’au bois, pour avoir la chaleur du soleil. Ils sont pauvres et maigres à cause de la fatigue qu’ils ont eue avec les biches, à cause aussi de l’hiver et du peu d’aliments qu’ils trouvent.

Après, ils laissent le harpail et se réunissent à deux, trois ou quatre cerfs jusqu’au mois de mars où ils ont accoutumé de mettre bas leurs têtes [...]. Et quand ils ont mis bas leurs têtes, ils se gîtent dans les buissons au plus profond qu’ils peuvent, pour refaire leurs têtes et leur graisse, en un pays fertile en blé, pommes, vignes, regains, bois, pois, fèves et autres fruits et herbes dont ils vivent. [...] Et si on ne leur cause pas d’ennui, ils demeurent là toute la saison jusqu’à la fin d’août.[...] Ils naissent communément en mai et la biche porte environ neuf mois comme la vache, et elle a parfois deux faons. [...] Pendant l’année qui suit leur naissance, ils portent les bosses, la seconde ils mettent bas leurs têtes et frayent, et dès lors peuvent engendrer.

C’est bonne chasse que du cerf, car c’est belle chose que bien quêter un cerf et belle chose le détourner, et belle chose le laisser courre, et belle chose le chasser, et belle chose le rechasser, et belle chose les abois, soit sur eau, soit sur terre, et belle chose la curée, et belle chose bien l’écorcher, bien le dépecer et lever les droits, et belle chose et bonne la venaison. Et c’est belle bête et plaisante, si bien qu’à tout considérer, je tiens que c’est la plus noble chasse à laquelle on puisse se livrer. [...] »

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • Enluminure et art du livre
  • Chasse
  • Gaston III de Foix, dit Gaston Phébus
  • Livre de chasse
  • France
  • Paris
  • Enluminure et miniature
  • Livre manuscrit

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    15e siècle
  • Lieu
    France, Paris
  • Auteur(es)
    Gaston Phébus, auteur
  • Description technique
    Peinture et or sur parchemin
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Français 616, fol. 16r

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm2072006508