Découvrir, comprendre, créer, partager

Extrait

Brutus, l'Abruti, chez le Pseudo-Aurelius Victor

Pseudo-Aurelius Victor, De Viris Illustribus Urbis Romae [Au sujet des Hommes illustres de la Ville de Rome], X, 4e siècle
Ce texte décrit le personnage de Lucius Iunnius Brutus, fondateur légendaire de la République romaine.
Le texte se prête à l'étude du vocabulaire de la famille. Les termes pertinents sont mis en gras dans la traduction française afin d'inviter à les retrouver dans le texte latin.

Iunius Brutus sorore Tarquinii Superbi genitus cum eandem fortunam timeret, in quam frater inciderat, qui ob diuitias et prudentiam ab auunculo fuerat occisus, stultitiam finxit, unde Brutus dictus. Iuuenibus regiis Delphos euntibus deridiculi gratia comes adscitus baculo sambuceo aurum infusum deo donum tulit. Ubi responsum est eum Romae summam potestatem habiturum, qui primus matrem oscularetur, ipse terram osculatus est.

(Lucius) Junius Brutus, né d'une sœur de Tarquin le Superbe, craignant le même sort que son frère, qui avait été tué par son oncle, à cause de ses richesses et de sa prudence, feignit la stupidité; ce qui lui fit donner le surnom de Brutus (= l’Abruti). Lorsque les jeunes fils du roi allèrent à Delphes, on leur adjoignit, par dérision, Brutus, qui offrit en présent au dieu une baguette d'or cachée dans un bâton de sureau. Dès que l'oracle eut répondu que celui-là aurait à Rome le pouvoir suprême, qui, le premier, embrasserait sa mère, Brutus embrassa la terre.

Pseudo-Aurelius Victor, De Viris Illustribus Urbis Romae [Au sujet des Hommes illustres de la Ville de Rome], X, 4e siècle
Traduction d’après M. N. A. Dubois, Origine du peuple romain, Paris : C. Panckoucke, 1846, p. 80-81.

Mots-clés

  • Antiquité romaine
  • Rome
  • Histoire
  • Latin
  • Lucius Junius Brutus, dit Brutus l'Ancien
  • Lien permanent
    ark:/12148/mmq95j53hrb0h