Découvrir, comprendre, créer, partager

Extrait

Mucius Scaevola chez le Pseudo-Aurelius Victor

Pseudo-Aurelius Victor, De Viris Illustribus Urbis Romae [Au sujet des Hommes illustres de la Ville de Rome], XII, 4e siècle

Cum Porsenna rex urbem obsideret, Mucius Cordus, uir Romanae constantiae, senatum adiit et ueniam transfugiendi petiit necem regis repromittens. Accepta potestate in castra Porsenniae uenit ibique purpuratum pro rege deceptus occidit. Apprehensus et ad regem pertractus dextram aris imposuit, hoc supplicii a rea exigens, quod in caede peccasset. Unde cum misericordia regis abstraheretur, quasi beneficium referens ait trecentos aduersus eum similes coniurasse. Qua re ille territus bellum acceptis obsidibus deposuit. […] Statua quoque ei honoris gratia constituta est.

Quand le roi Porsenna assiégeait Rome ; Mucius Cordus, romain d’une grande constance, alla au sénat, et demanda de passer du côté des ennemis promettant de tuer le roi. Une fois que ce fut accepté, il arriva au camp de Porsenna où, il tua un officier vêtu de pourpre par erreur au lieu du roi. Saisi et traîné devant le roi, il mit la main droite sur le brasier d'un autel, pour la punir, par ce genre de supplice, pour s’être trompée dans le meurtre. Touché de miséricorde, le roi le fit arracher de l'autel ; alors, comme par reconnaissance, [Mucius] lui déclara que trois cents Romains comme lui avaient juré sa mort. Effrayé par cela, [Porsenna] reçut des otages, et déposa les armes. […] Une statue [de Mucius] fut élevée en son honneur.

Pseudo-Aurelius Victor, De Viris Illustribus Urbis Romae [Au sujet des Hommes illustres de la Ville de Rome], X, 4e siècle
Traduction d’après M. N. A. Dubois, Origine du peuple romain, Paris : C. Panckoucke, 1846, p. 82-83.

Mots-clés

  • Antiquité romaine
  • Rome
  • Histoire
  • Latin
  • Caius Mucius Scaevola
  • Lien permanent
    ark:/12148/mm6884649n2f