Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Chasse au sanglier

Gaston Phébus, Livre de chasse
Chasse au sanglier
Le format de l'image est incompatible

« Ci devise comment on doit chasser et prendre le sanglier

Et quand le veneur voudra chasser le sanglier et qu’on l’aura laissé courre, il ne doit pas laisser courre tous ses chiens, car un sanglier fuit bien longuement et en tue et blesse un certain nombre, et, s’il n’avait pas de chiens frais et nouveaux, il pourrait manquer de le prendre. Il doit donc établir deux ou trois relais. Le veneur doit chevaucher en suivant ses chiens deprès ; et s’il veut, quand il est à cheval, porter un épieu dans sa main, il a bien raison, encore que ce soit plus belle chose et plus noble de frapper le sanglier de l’épée. [...]

Donc, quand il aura lancé son épieu, dès qu’il l’aura lâché, il doit incliner son cheval à droite, et voici pourquoi : un homme ne peut lancer son épieu que devant lui ou un peu à gauche, mais jamais àdroite ; aussi doit-il se tourner de ce côté, car il y a grand péril. Et s’il veut mettre pied à terre aux abois, il ira plus sûrement avec l’épieu qu’avec l’épée. [...]

Et s’il veut avoir des arbalétriers ou des archers pour le frapper quand il le trouve ou le met aux abois, l’animal en mourra plus vite. Si le veneur est en requête, il ne mettra pas si grande maîtrise à dresser un sanglier qu’un cerf, car, comme j’ai dit, un sanglier ne fait pas de ruses comme un cerf, si ce n’est pour demeurer aux abois et attendre les chiens. Et quand il se fera aboyer, le veneur doit aller aux abois sur son cheval, sans crier ni corner. Et s’il est en pays qui ne soit trop épais ni trop fort, il doit attaquer la bête de l’épieu ou de l’épée. Mais s’il est en fort pays et qu’il l’attaque, il risque d’être blessé, lui ou son cheval. Il doit donc aller au-devant du sanglier et l’appeler en disant : "Avant, maître ! avant ! or çà, çà ! " »

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • France
  • Paris
  • Enluminure et miniature
  • Livre manuscrit

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    15e siècle
  • Lieu
    France, Paris
  • Auteur(es)
    Gaston Phébus, auteur
  • Description technique
    Peinture et or sur parchemin, 35,7 x 25 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Français 616, fol. 94r

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm207200662c