Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Papyrus mythologique de Tanytamon

2e fragment
Papyrus mythologique de Tanytamon
Le format de l'image est incompatible

Ce papyrus appartenait à Tanytamon, « la maîtresse de maison, chanteuse choriste d’Amon-Râ, roi des dieux, et grande chanteuse soliste de Mout ». Il se trouvait avec le reste du matériel funéraire de Tanytamon dans une cachette découverte en 1820, qui abritait notamment son époux et ses enfants. Il reprend, dans une composition originale, la composition des différents papyrus funéraires, notamment le Livre des Morts.

Acheté par le cabinet des Médailles de la Bibliothèque royale en 1822, ce papyrus est entré en 1856 au département des Manuscrits. Long originellement de plus de 3 m, il a été divisé en quatre parties, montées dans des cadres.

Ce fragment se présente en deux registres. Dans un premier temps, le registre supérieur contient des vignettes et le registre inférieur des colonnes de hiéroglyphes séparées d’un trait rouge. Dans une seconde partie, les deux registres présentent ensuite des scènes figurées.

Première partie : Le texte hiéroglyphique contient des invocations adressées par la défunte à un certain nombre de divinités.

Première vignette : agenouillée devant une pile d’offrandes, la défunte est en adoration de la déesse de l’Occident.

Deuxième vignette : Le faucon divin se tient sur une butte devant deux tables d’offrandes. Il peut s’agir d’une allusion à la formule 78 du Livre des Morts, « pour prendre la forme d’un faucon divin ».

Troisième vignette : la défunte est agenouillée devant une pile d’offrandes derrière laquelle se tiennent quatre béliers, présentant les ba divins, invoqués dans le texte en-dessous.

 Deuxième partie :

Registre supérieur : on voit d’abord des pains ronds surmontés de quatre aiguières, puis un oiseau-ba sur une colline. Ensuite, une divinité du temps (génie replet coiffé d'un jonc et comptant les années) porte le signe de la vie et de la stabilité, puis deux babouins tirant la barque solaire.

Registre inférieur : une divinité protectrice armée d'un couteau et présentant une tête de serpent. On voit ensuite quatre personnages présentant une mèche allumée devant un bassin.

Mots-clés

  • Antiquité égyptienne
  • Archéologie
  • Art égyptien
  • Égypte

Bibliothèque nationale de France

  • Date
    11e-10e siècle av. J.-C., 21e dynastie (1069-945 av. J.-C.)
  • Lieu
    Thèbes (Égypte)
  • Description technique
    Encre et pigments sur papyrus, 20,5 x 62 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, égyptien 171

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm1fc9h0q97d