Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Sûtra du Lotus

Sûtra du Lotus
Le format de l'image est incompatible

Wu Zhao (623 ou 625-705), concubine de l’empereur Taizong, puis de son fils, favorisa le développement du recrutement par voie des examens, mais gouverna de manière despotique, assassinant opposants ou membres de sa famille. Connue pour son favoritisme et ses excès sexuels, elle fut forcée d’abandonner ses favoris et de rappeler d’anciens fonctionnaires qui avaient servi la cour des Tang.
L’une des mesures prises dans sa montée vers le pouvoir absolu qui aboutit à la fondation d’une nouvelle dynastie très éphémère, fut une réforme graphique en cinq étapes. L’impératrice promulgua en 689, par édit, l’imposition de douze graphies nouvelles qui restitueraient le sens originel véridique à des caractères dont, selon elle, la signification avait été obscurcie au cours des âges. Cette réforme finit par toucher jusqu’à dix-huit mots aussi usuels que « soleil » et « lune », qui signifient aussi respectivement « jour » et « mois », mais encore « année », « ciel », « Terre », « étoile », ou encore « maître » et « serviteur ». Elle n’oublia pas son propre nom, Zhao, lui conférant une étymologie flatteuse qui rendrait évidentes sa supériorité et la soumission universelle qu’on lui devait, nécessaires à l’exercice de son brillant mandat. Un nombre non négligeable de manuscrits de Dunhuang montrent que bien que de courte durée (quinze ans), ces mesures furent respectées et survécurent parfois bien après sa mort, en 704. Portant témoignage de cette emprise que l’impératrice voulut avoir sur l’écriture, ce Sûtra du lotus, à la calligraphie très soignée, copié sur un beau papier préalablement teinté à l’orpiment, comporte neuf graphies modifiées.

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Dynastie des Wu Zhou, entre 698 et 704
  • Auteur(es)
    Kumarajiva (344-413), traducteur
  • Description technique
    Rouleau manuscrit sur 6 feuilles de papier jaune, 17 caractères par colonne, 25, 5 x 232, 8 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Pelliot chinois 2151

  • Lien permanent
    ark:/12148/mmrx3c4kxfwtz