Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Le Paradis terrestre interdit aux hommes

Le secret de l’histoire naturelle contenant les merveilles et choses mémorables du monde
Le Paradis terrestre interdit aux hommes
Le format de l'image est incompatible

Charles d’Orléans, comte d’Angoulême, père de François 1er, fut le créateur d’une riche et précieuse bibliothèque. Le principal artiste auquel il fit appel fut Robinet Testard, enlumineur d’origine poitevine, directement attaché au service du comte puis de sa veuve Louise de Savoie. C’est à lui que nous sommes redevables de cet exemplaire des Merveilles du monde ou Livre des secrets de l’histoire naturelle, le plus somptueusement décoré des quatre témoins conservés de l’œuvre. La force des coloris dont use Testard, caractéristique de son art, éclate ici avec une vigueur toute particulière dans les flammes qui ceignent le paradis terrestre. « Quant au Paradis, Dieu le fit entourer d’un mur de feu, afin que l’homme ne pût y accéder, jusqu’au jour où il tiendrait un jugement suprême sur la terre et où, une fois la mort détruite, il appellerait en ce même lieu les hommes justes qui lui auraient rendu un culte » (Lactance, Institutions divines, 2, XII, 19).

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • Enluminure et miniature
  • Livre manuscrit

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Vers 1480-1485
  • Lieu
    Cognac
  • Auteur(es)
    Robinet Testard, enlumineur
  • Description technique
    Parchemin, 31,5 x 22 cm
  • Provenance

    BnF, Manuscrits, Français 22 971 f. 46

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm1292002699