Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Manuel de navigation

Les Premieres Œuvres : Fabrication et usage du nocturlabe
Manuel de navigation
Le format de l'image est incompatible

Si la construction navale progresse de façon continue au cours des dix siècles assignés au Moyen Âge, les embarcations restent longtemps faibles et fragiles. Jusqu’au 12e siècle, les bateaux sont mal armés pour affronter les grandes houles atlantiques. À la faiblesse des navires, s’ajoutent les lacunes de l’art de naviguer. En ce domaine, l’empirisme est de règle. Faire le point avec précision relève de l’exploit. C’est la limite de visibilité d’une voile sur l’horizon par temps clair qui détermine le «veues», l’unité de mesure de la distance en mer. Le souci de ne pas perdre de vue la terre guide les marins. Cette navigation «à vue» ou «à l’estime» se perpétuera jusqu’aux grandes expéditions en haute mer. Dans ses Premieres Œuvres, un traité de navigation somptueusement illustré, le pilote Jacques de Vaulx s’est largement inspiré des ouvrages savants de l’époque. Une série de figures montre la construction et l’utilisation d’instruments nautiques tels que l’astrolabe de mer, conçu pour mesurer la hauteur des astres et en déduire la latitude du lieu, ou encore le nocturlabe qui permet de déterminer l’heure la nuit.

Mots-clés

  • 16e siècle

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1583
  • Lieu
    Le Havre
  • Auteur(es)
    Jacques de Vaulx
  • Description technique
    Manuscrit enluminé sur vélin, 45 x 28 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Français 150, f. 17

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm506200182n