Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Atelier de Daniel Rabel, Entrée des Bilboquets dans Les Fées des forêts de Saint-Germain, Ballet dansé par le Roy, 1625 

Atelier de Daniel Rabel, Entrée des Bilboquets dans Les Fées des forêts de Saint-Germain, Ballet dansé par le Roy, 1625 
Le format de l'image est incompatible

Les Fées des forêts de Saint-Germain fut dansé au Louvre à l’occasion du Carnaval par Louis XIII et son entourage le 11 février 1625. Le dessein fut conçu par Henri de Savoie, duc de Nemours, alors en charge des fêtes de la cour, qui eut ensuite « la curiosité d’en faire de grands livres où toutes les entrées étaient peintes en miniature » (Tallemant des Réaux), d’après les maquettes de costumes de Daniel Rabel. Les vers furent écrits par René Bordier, les danses composées par Jacques de Belleville, et les récits par Antoine Boësset. Il était organisé en cinq « ballets » conduits chacun par une fée tutélaire des divertissements : « Guillemine la Quinteuse, Robine la Hasardeuse, Jacqueline l’Entendue, Alison la Hargneuse, et Macette la Caprioleuse […] ; la première présidant à la Musique ; la seconde, aux Jeux de hasard ; la troisième, aux diverses espèces de Folie ; la quatrième, aux Combats, et la dernière, à la Danse » (Marolles). Formant la principale entrée de la suite de Macette, juste avant le grand ballet final, les « Bilboquets », d’abord immobiles, s’animèrent de manière éblouissante, évoquant les soubresauts du célèbre jeu d’adresse.

Mots-clés

  • 17e siècle
  • Musique
  • Danse
  • Costume

Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1625
  • Lieu
    Paris
  • Auteur(es)
    Atelier de Daniel Rabel (1578?-1637)
  • Description technique
    Dessin sur papier vergé, plume, gouache et aquarelle, 24,7 x 40,3 cm
  • Provenance

    BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE FOL-QB-3

  • Lien permanent
    ark:/12148/mmj39ksjxtv3