Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Les ménageries

Les ménageries
Le format de l'image est incompatible

Depuis les temps carolingiens, les princes accueillent dans leurs résidences des animaux sauvages, voire exotiques, reflet de leur puissance et de leur ouverture vers l’extérieur, image aussi d’eux-mêmes, qui se font symboliser, dans les armoiries, par des ours, lions, loups, sangliers ou autres bêtes de tous poils. Les ours, faciles à domestiquer dans leur enfance, sont parmi leurs animaux préférés : plusieurs princes de la fin du Moyen Âge en possédaient, soit en liberté dans leur château, tel Gaston Phébus, soit dans les douves à sec du château ou dans les ménageries de leur parc, tel le duc de Berry. Il est courant, au 15e siècle, de voir s’ébattre dans la cour des grands châteaux un bébé ours, attaché à un piquet, et un singe.

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • Enluminure et miniature
  • Livre manuscrit

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    15e siècle
  • Provenance

    BnF, Arsenal, manuscrit 5196 fol. 257

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm210200785f