Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Le renne

Gaston Phébus, Livre de chasse
Le renne
Le format de l'image est incompatible

« Du renne et de toute sa nature

Le renne est une bien étrange bête, et pour cela je vous le décrirai. Premièrement sa tête est bien singulière, car il l’a plus grande et plus chevillée que le cerf et porte bien quatre-vingts cors et parfois moins, selon qu’il sera vieux et grand renne. Il a la tête paumée sur le dessus, d’une longue et singulièrepaumure ; car il porte toute la chevillure de ses bois en arrière, comme le cerf les porte en avant, sauf les andouillers de devant qui sont paumés aussi, car il n’a pas les andouillers de devant aigus comme ceux d’un cerf. Quand on le chasse, il fuit peu, à cause de la grande charge qu’il a sur la tête, mais tantôt il s’accule à un arbre pour que rien ne le puisse aborder que devant, et il courbe la tête vers le sol. Et il n’est au monde dogue ni lévrier qui l’ose attaquer ou puisse le saisir d’aucun côté, à cause de sa tête qui lui couvre tout le corps, s’il n’arrive par derrière. De même que les cerfs frappent des andouillers inférieurs, ils frappent des épois. Ils ne donnent pas si grands coups que lescerfs ; mais ils font plus grande peur aux dogues et aux lévriers, quand ils voient leur étrange et merveilleuse tête. Ils ne sont pas plus hauts qu’un daim, mais ils sont plus épais et plus gros. Si un renne lève la tête en arrière, sa tête est plus longue que son corps et son corps entre dans sa tête. J’en ai vu en Norvège et en Suède et il y en a outre-mer, mais en pays roman je n’en ai point vu. Ils pâturent comme un cerf ou comme un daim et jettent leurs fumées en troches ou enplateaux ; ils vivent trèslongtemps ; on les prend à l’arc, aux rets, aux lacs, aux fosses et à beaucoup d’autres engins. Un renne a plus grande venaison que n’a un cerf en sa saison, et sa saison est comme celle d’un cerf. Ils vont au rut après les cerfs, comme font les daims, et portent comme unebiche ; mais puisqu’on les chasse peu, je cesserai de parler de leur nature, car j’en ai assez dit. »

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • Enluminure et art du livre
  • Gaston III de Foix, dit Gaston Phébus
  • Livre de chasse
  • France
  • Paris
  • Enluminure et miniature
  • Livre manuscrit

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    15e siècle
  • Lieu
    France, Paris
  • Auteur(es)
    Gaston Phébus, auteur
  • Description technique
    Peinture et or sur parchemin
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Français 616, fol. 19v

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm207200656j