Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Alphabet enluminé

Livre d'heures de Charles d'Angoulême
Alphabet enluminé
Le format de l'image est incompatible

Ce manuscrit, conçu à Angoulême (ou Cognac) au début des années 1480, a été largement enluminé par Robinet Testard, puis repris ou achevée par Jean Bourdichon, enlumineur résidant à Tours. Son originalité provient du fait qu'il copie ou adapte différentes gravures flamandes et germaniques, témoignant des liens étroits entre livres imprimés et manuscrits à la fin du 15e siècle. Charles d'Angoulême, grand prince de cette fin de Moyen Âge, semble avoir goûté particulièrement cette nouveauté qu’était alors l’imprimerie et à laquelle sa femme Louise de Savoie ne fut pas non plus insensible. Ainsi, cet alphabet est-il inspiré en partie du Maître E. S, un graveur allemand contemporain, et d'un alphabet néerlandais gravé par un maître anonyme dont on conserve plusieurs versions.

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • Enluminure et art du livre
  • Alphabets et syllabaires
  • Art gothique
  • Angoulême
  • Tours
  • Enluminure et miniature

Bibliothèque nationale de France

  • Date
    15e siècle, vers 1480-1596
  • Lieu
    Angoulême (ou Cognac) et Tours
  • Auteur(es)
    Robinet Testard et Jean Bourdichon (enlumineurs)
  • Description technique
    Peinture sur parchemin, 21 x 15,5 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Latin 1173

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm1062007611