Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Dictionnaire des graphies sigillaires

Dictionnaire des graphies sigillaires
Le format de l'image est incompatible

Sans indication de source, les graphies sigillaires d’un même caractère sont données sous la forme « moderne » inscrite dans un carré. Pour des caractères usuels, les variantes citées sont nombreuses : à la page de gauche, sun, « le petit-fils », en compte vingt-huit.
Une dérive avait suivi la première normalisation de l’écriture, attribuée au ministre de l’empereur Zhou Xuansan (827-781 av. J.-C.), et le Premier Empereur des Qin en ordonna une nouvelle au début de son règne (221 av. J.-C.). Étape ultime de l’écriture antique, la forme des caractères définie alors par son ministre Li Si s’appelle zhuan (qui signifie tout simplement « écrire » ) ou xiaozhuan, « petite écriture ». L’appellation de dazhuan fut alors donnée à l’écriture du ministre Zhou.

Mots-clés

  • 18e siècle
  • Gravure et estampe
  • Chinois
  • Sigillographie
  • Chine
  • Xylographie

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    1700
  • Lieu
    Duoshantang (Chine)
  • Auteur(es)
    Tong Shinan, auteur
  • Description technique
    Impression xylographique, 5 fascicules reliés en un volume, veau raciné au chiffre de Charles X, 25, 5 x 16 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, CHINOIS 4513, folio 1v - 2

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm106200299j