Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Démonstration de la Vérité

Satyasiddhi sastra
Démonstration de la Vérité
Le format de l'image est incompatible

Kumarajiva est l’un des plus célèbres traducteurs de sûtras bouddhiques du sanscrit en chinois. Traduit en 412, le texte de la Démonstration de la vérité, qui appartient à la tradition du Petit Véhicule, « énonce implicitement la théorie des deux catégories de vérité [...] : la vérité ordinaire qui reconnaît une existence phénoménale, mais impermanente, aux choses soumises à la loi de cause et effet [...], d’une part, la vérité supérieure selon laquelle les choses sont vides et irréelles, d’autre part. Le Soi et les choses du monde extérieur n’ont aucune existence permanente ; elles sont vides de toute substance. »
Ce rouleau, constitué d’un papier de bonne qualité, a été soigneusement copié dans une calligraphie de style ancien. Les caractères sont légèrement inclinés et les extrémités des traits sont généralement accentuées vers la droite. Parmi les plus anciens de la collection, ce rouleau se rattache à un ensemble de copies datées, exécutées dans un atelier de copistes de Dunhuang. À cette époque, Dunhuang n’était encore qu’une place forte gouvernée par un général mais s’imposait déjà comme un centre monastique. L’atelier gouvernemental d’écriture y joua certainement un rôle important pour la diffusion des œuvres bouddhiques.

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Dynastie des Wei du Nord, 3e année de l’ère Yanchang, soit 514
  • Auteur(es)
    Kumarajiva (Jiumoluoshi), traducteur (344 ou 350-413) ; Linghu Chongzhe, copiste
  • Description technique
    Rouleau manuscrit incomplet de 18 feuilles de beau papier bis peu épais ; 17 caractères par colonne, 26, 1 x 646 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, Pelliot chinois 2179

  • Lien permanent
    ark:/12148/mmns90ks16t3q