Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Livre d’heures

Heures dites de Henri IV, double page de l’office de la Vierge
Livre d’heures
Le format de l'image est incompatible

Durant le Moyen Âge, rares sont les enfants alphabétisés. Cette éducation, réservée à l’élite, est généralement assumée par la mère. L’enfant s’instruit dans son psautier ou son livre d’heures, qui consacre alors un feuillet à l’alphabet, sous forme de synopsis, de frise ou de jeu de lecture. Les pages de ce livre d’heures auraient dit-on servi d’alphabet au jeune Henri IV.

Les mères de famille apprennent l’alphabet aux enfants dès l’âge de quatre ou cinq ans. Il n’existe pas encore, sauf exceptions, d’abécédaire illustré. On trouve en revanche des modèles d’alphabets ainsi que les prières majeures ajoutés à la fin des livres d’heures, des livres qui contiennent le texte de messes auxquelles les femmes de la noblesse sont astreintes à assister chaque jour. Ici, les marges de ce livre peint à l’or sont ornées d’alphabets calligraphiés en lettres majuscules noires, à la romaine, modèle de lettres redevenu à la mode grâce aux humanistes, soucieux de lisibilité.

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • France
  • Livre manuscrit

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Fin du 15e siècle
  • Provenance

    BnF, Manuscrits, Latin 1171 fol. 25v et 26

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm119200166q