Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Le roi Arthur et les chevaliers de la Table ronde

Lancelot du Lac
Le roi Arthur et les chevaliers de la Table ronde
Le format de l'image est incompatible

Le Lancelot, prolongé ici par La Quête du Saint Graal et La Mort le Roi Artu, jouissait d’une grande popularité au Moyen Âge comme en témoignent les nombreux manuscrits parvenus jusqu’à nous. Cet exemplaire du cycle, imprimé sur vélin et soigneusement enluminé par le Maître de Jacques de Besançon, fut présenté à Charles VIII par le libraire parisien Antoine Vérard, fournisseur attitré de la cour.

Dès 1491, le roi Charles VIII avait acquis auprès d’un libraire lyonnais un exemplaire de l’édition du Lancelot en prose publiée à Rouen par Jean Le Bourgeois et à Paris par Jean du Pré en 1488, peut-être d’ailleurs sur un financement en sous-main d’Antoine Vérard. Ce volume appartient à la deuxième édition, de 1494. Il est exceptionnel à plus d’un titre. Vérard en fit tirer plusieurs exemplaires sur vélin, destinés à de hauts personnages, mais seul celui du roi comporte un feuillet imprimé supplémentaire offrant une dédicace acrostiche en vers. Dans une bordure aux armes de France, une grande peinture représentant un combat à la lance est dominée par une tribune où Vérard fait hommage de son livre au roi.

Les douze grandes gravures sur bois qui avaient déjà servi à d’autres éditions sont remplacées par des scènes plus en rapport avec le contenu de l’ouvrage - dont la peinture du folio A2 r°, très soigneusement exécutée par le maître de Jacques de Besançon, où l’on voit debout autour de la Table ronde le roi Arthur et ses douze chevaliers, portant chacun leur écusson en forme de bouclier. Ailleurs dans le texte, cent quarante petites peintures prennent la place des sommaires des chapitres, qui ont été reportés à la main dans les marges.

L’investissement tout particulier apporté par Antoine Vérard à cet exemplaire royal se révèle encore sur une peinture du même volume, par le nom « Anthoine Verart » clairement lisible au sommet de l’encadrement d’une baie. En 1518 et en 1544, les inventaires de la Librairie royale de Blois signalent ces trois volumes offerts au roi et couverts de reliures de velours violet.

Mots-clés

  • Moyen Âge
  • Livre et lecture
  • Dessin
  • Littérature
  • Europe
  • Enluminure et miniature
  • Illustration

© Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Roman écrit au 13e siècle ; Livre imprimé en 1494
  • Auteur(es)
    Maître de Jacques de Besançon, enlumineur ; Antoine Vérard, éditeur
  • Provenance

    BnF, Réserve des livres rares, Vélin 614 fol. 3

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm1182005374