Découvrir, comprendre, créer, partager

Image

Le combat des hiboux et des corbeaux

Ibn al-Muqaffa’, Kalila wa Dimna
Le combat des hiboux et des corbeaux
Le format de l'image est incompatible

Le manuscrit, sans mention de date ou de lieu, a été réalisé sous les Mamelouks. Contrairement au précédent, il ne contient que six fables. Les nombreuses peintures dont le style reste encore très proche de l'école mésopotamienne se caractérisent par la vivacité des représentations animales. Les couleurs vives et contrastées ont plus une valeur décorative que réaliste.

Le corbeau exécute ici son plan pour se venger des hiboux. S’introduisant parmi eux, il se fit passer pour une victime rejetée par les siens. Malgré la défiance de certains, il gagna la confiance de leur roi et pénétra dans leur territoire. Il demanda alors subrepticement aux corbeaux de réunir du bois et d’allumer un grand feu devant la caverne où vivaient les hiboux durant la journée.

La peinture illustre le moment le plus dramatique de l’histoire. Située dans une montagne constituée d’un amoncellement de rochers bleus, la caverne est obstruée par les larges flammes rouges se dégageant d’un feu de bois. Perpendiculairement, quatre corbeaux battent énergiquement des ailes, pour souffler et attiser le feu. Les hiboux prisonniers, ne pouvant sortir sans se consumer, meurent étouffés. Le mouvement dynamique des corbeaux noirs et gris s’oppose à la masse confuse et immobile des hiboux dont seuls se distinguent les gros yeux ronds. Les couleurs vives et contrastées contribuent à la force de la scène.

Mots-clés

  • 14e-15e siècles
  • Syrie
  • Enluminure et miniature
  • Livre manuscrit

Bibliothèque nationale de France

  • Date
    Milieu du 15e siècle
  • Lieu
    Égypte ou Syrie (?)
  • Description technique
    Papier, 119 feuillets, 30 x 23 cm
  • Provenance

    BnF, département des Manuscrits, ARABE 3467, fol. 78v

  • Lien permanent
    ark:/12148/mm319200075k